Tag Archives: centre pompidou

Le bon point de la semaine #23

10 Oct

par Aurore.

Rothko vandalisé à la Tate Modern : vous connaissez bien les musées, ces endroits où on ne peut rien toucher, juste déambuler poliment et se délecter. Je le présente mal, mais nous on adore ça. Le musée, c’est quand même le palais des muses, la plus haute concentration de chefs d’œuvre au mètre carré. De la beauté à l’état pur. Mais hors de ce bâtiment béni des dieux, le monde est rude. Et parfois, des gens de l’extérieur rentre dans le musée (sinon le musée meurt d’ailleurs).

Il y a des gens méchants, très méchants. En début de semaine, Vladimir Umanets a tagué sur un Rothko “Vladimir Umanets, A Potential Piece of Yellowism.” Le petit génie fait ici sa pub : un site thisisyellowism.com existe où il explique son courant… Mais l’œuvre « Black on Marroon » datant de 1958 pourra être restaurée.

La Vénus au miroir, Diego Velasquez, vers 1647-1651, National Gallery, Londres.

Souvenez-vous, des œuvres d’art ont déjà été prises à partie, le plus impressionnant restant les coups de cutter sur la Venus à son miroir de Velasquez, par la suffragette Mary Richardson. Et pour leur rendre hommage, The telegraph vous propose un recap des dix pires vandalismes de l’histoire.

Le centre Pompidou virtuel : le 4 Octobre dernier, était inauguré le centre Pompidou virtuel, ici. Une plateforme accessible en ligne donc, qui offre des ressources diverses et variées pour toute personne qui disposerait d’un accès internet. Le musée met donc en œuvre une politique active pour réduire la distance entre les utilisateurs réguliers des musées et les autres et permet de ne plus privilégier les parisiens par rapport aux provinciaux en leur proposant un vrai contenu culturel. Alain Séban affirme ici sa volonté de prendre part à la « révolution numérique ». Le site a vocation de proposer des contenus toujours gratuits et peut être à l’avenir de créer des contenus exclusifs à destination des internautes. Des chiffres et plus d’info sur le site du ministère de la culture : culture.fr.

Lescop : on vous en a parlé dès la sortie de son premier morceau, la forêt. C’était la bande-son (très bien choisie) de la vidéo « L’écorcée » Mal-Aimée (on en a parlé ici). Aujourd’hui, Mal Aimée a fait du chemin, et a sorti une nouvelle vidéo d’ailleurs (présentation, toujours mise en scène, de sa collection SS2013), et Lescop est devenu le phénomène branché à côté duquel il ne faut plus passer. Avant hier, il était au Grand Journal (avec Garance Doré d’ailleurs, souvenez-vous ; cet hebdo est d’une cohérence ! c’est frappant). Mais ce n’est pas vraiment ça le signe de la branchitude, par contre être la nouvelle muse du directeur artistique de Saint Laurent Paris, par là j’entends shooté par Hedi Slimane  (mais vous savez déjà qui il était) et il a composé la musique du défilé Balenciaga, en écoute sur Soundcloud.

 

En bref, Brad Pitt est la nouvelle égérie du parfum Chanel n°5. Pour la maudite somme de 7 millions de dollars (et si), Brad Pitt prête sa voix et ses cheveux. En effet, pour le moment, les teasers dévoilés ne nous font pas profiter de grand chose d’autre du bellâtre. La marque est donc d’humeur philosophique : qu’est-ce que le mystère (« what’s the mystery ? »), où allez-vous ? (« are you going somewhere ? »), êtes-vous chanceux ? (« do you feel lucky ? »). Le spot complet devrait être dévoilé le 15 Octobre.

On reste dans le pays de Brad et Angelina, et on s’intéresse à ce qu’ils mangent (pas eux personnellement, mais dans la tradition américaine), j’entends « des burgers » dans le fond, et c’est tout à fait juste. La mode du burger qu’on déguste (à l’opposé du fast food) s’est emparé de la France depuis quelques années. Vous connaissez surement déjà Big Fernand : un restaurant tenu par de beaux jeunes hommes en chemise à carreaux, où vous pouvez composer le hamburger de votre choix. La semaine dernière, c’est le hot dog qui a été mis à l’honneur : Little Fernand est leur nouveau restaurant et c’est toujours rue du faubourg poissonnière dans le 10e.

Publicités

Le planning #1

7 Nov

Une sélection d’expositions à ne pas rater sur Paris et ailleurs, en Novembre et Décembre (en plus de toutes celles dont on vous fait un compte rendu bien sûr !)

La cité interdite au Louvre, jusqu’au 09 Janvier 2012 – Musée du Louvre, Paris.

Le musée monde, J.M.G. Le Clézio invité au Louvre, jusqu’au 6 Février 2012 – Musée du Louvre, Paris.

Marteen Baas, les curiosités d’un designer, jusqu’au 12 Février 2012 – Musée des Arts Décoratifs, Paris.

Goudemalion, Jean-Paul Goude une rétrospective, jusqu’au 18 Mars 2012 – Musée des Arts Décoratifs, Paris.

Beauté, morale et volupté dans l’Angleterre d’Oscar Wilde, jusqu’au 15 Janvier 2012 – Musée d’Orsay, Paris.

Maori, jusqu’au 22 Janvier 2012 – Musée du Quai Branly, Paris.

Elles changent l’Inde, jusqu’au 8 Janvier 2012 – Musée du Petit Palais, Paris.

Boris Vian, jusqu’au 15 Janvier 2012 – BnF, site François Mittérand, galerie François Ier, Paris.

Paul Klee, polyphonies, jusqu’au 11 Décembre 2011 – cité de la Musique, Paris.

Edvard Munch, l’œil moderne, jusqu’au 09 Janvier 2012 – Centre Pompidou, Paris.

Yayoi  Kusama rétrospective, jusqu’au 09 Janvier 2012 – Centre Pompidou, Paris.

Décor et installations, jusqu’au 15 Avril 2012 – Galerie des Gobelins – Paris – Beauvais

Le château de Versailles raconte le Mobilier National, jusqu’au 11 Décembre 2011 – Château de Versailles.

La Biennale de Lyon, jusqu’au 31 Décembre.

Klein + 10 collectionneurs, jusqu’au 31 Décembre 2011 – Galerie Le Réverbère, Lyon 1.


Planche(s) contact 2011, jusqu’au 27 Novembre 2011 – Deauville

L’art du costume de la Comédie Française, jusqu’au 31 Décembre 2011 – Centre National du Costume de Scène, Moulins.

Les dessins au pinceau de Matisse, jusqu’au 19 Février 2012 – au musée départemental Matisse au Cateau-Cambrésis.