Archive | Le bon point de la semaine RSS feed for this section

Le bon point de la semaine #29

28 Nov

par Aurore.

Devant la charge de travail que nous impose la belle Ecole du Louvre, le planning de nos posts a été revu, et nous constatons aujourd’hui que Le Point C traverse une période difficile. Mais vous serez toujours tenus au courant en premier des changements à venir. En attendant, voici un hebdo de plus, pour vous tenir au courant de tout ce qui se passe sur la planète Culture !

12.12.12 x Louvre Lens : Le 12 Décembre prochain, où serez-vous ? Certes dans mes bras. Mais encore ? En route pour Bugarach (le village de la fin du monde), dans une salle de cinéma pour découvrir The Hobbit, ou à Lens ? Et oui, vous serez à Lens, ou en tous les cas vous serez sur le point d’y aller. Car dès le mercredi 12 Décembre 2012, le bâtiment du Louvre Lens ouvre enfin ses portes. Alors, on critique beaucoup la première exposition temporaire sur « La Renaissance » (rien que ça !) mais dites-vous que si vous n’avez pas pu venir à Paris découvrir la Sainte Anne de Léonard, c’est bien ici votre seconde chance. Bon, ensuite, on critique aussi l’alignement de chefs-d’œuvre, sans plus de raison, dans la « galerie du Temps ».

 

Alors on aime, ou pas, les prêts à longue durée, la pédagogie à tout prix, ou simplement les plus belles pièces de nos collections, mais on ne peut pas le nier : ça en jette ! Et la vidéo reprend bien cette typologie efficace et moderne, déjà utilisée dans l’affiche « tous à Lens », qu’on avait déjà bien aimé ! De nouveau, débattons : utiliser un Delacroix pour initier un mouvement de foule dans le TGV/TER/Corail/réseau Tadao reste discutable, mais bon la Liberté c’est grisant, alors on la suivrait bien ! 2013 risque donc d’être une année riche en déplacements : Marseille, Lens, Metz (pour ceux qui ne sont toujours pas allés au Centre Pompidou-Metz). La Culture s’essaime en France, bonne chose ou autoritarisme parisien qui se diffuse, c’est un débat de plus. On sera bien occupé à débattre en 2013 aussi alors !

Jean-Honoré FRAGONARD, Denis Diderot ? Vers 1769 © Musée du Louvre

Fragonard et Diderot, le fake : vous connaissez forcément le tableau à la touche nerveuse de Jean-Honoré Fragonard. Cet habitué des natures mortes à la lecture complexe délaisse dans ses portraits une touche précise. C’est donc dans la vigueur de ses réflexions que Denis Diderot est représenté sur ce portrait. Non attendez, une partie de cette phrase a été déclarée comme fausse. Et oui, en rédigeant la notice de ce tableau qui figurera à Lens dès le 12/12/12, l’identification de ce tableau a été revu. Fragonard ne se mesure donc pas du tout au portrait de Van Loo, car il n’a pas choisi le même modèle. Vincent Pomarède (responsable des peintures au musée du Louvre) a confirmé ce changement de discours émanant du Louvre, qui est né suite à la découverte d’un fonds de croquis où le peintre représentait plusieurs de ses tableaux, dont celui-ci sans pour autant mentionner qu’il s’agissait de Diderot. Aussi Diderot avait les yeux bleus selon l’œuvre de Van Loo, toujours très fidèle, mais aussi d’après des descriptions d’époque. Et là, ils sont bleus ! Pour aller plus loin, je vous conseille ce très bon article. En permettant l’étude d’œuvres que l’on considère comme connues, le Louvre-Lens a du bon !

Louis-Michel VAN LOO, Denis Diderot, 1767 © Musée du Louvre

En bref, on aime la simplicité et la fraicheur des œuvres de Faban Oefner et ses « couleurs dansantes », via Konbini.

Aussi on commence déjà à se brancher sur un projet qui devrait bientôt voir le jour : et si, enfin, vous pouviez entrer en contact avec des gens grâce à vos préférences artistiques, vos coups de cœur muséaux et vos artistes préférés ? C’est ce que semble proposer Whoartyou, le premier réseau social artistique. A suivre !

Décentralisation, musées, je finis donc sur le MuCEM, musée des civilisations d’Europe et de la Méditerranée, qui ouvrira en 2013, pile au bon moment pour célébrer Marseille, capitale de la culture. Découvrez les coulisses de leur campagne de publicité, qui reprend des marseillais pour inciter d’autres marseillais à y aller. On croise les doigts pour qu’ils choisissent des personnalités emblématiques de la cité phocéenne, mais mon petit doigt me dit que ça ne devrait pas tarder…

Publicités

Le bon point de la semaine #28

22 Nov

par Aurore.

L’invitation au voyage x Louis Vuitton : dévoilé il y a une semaine, Vuitton sort à son tour un film/pub/production-gigantesque-qui-coûte-le-pib-du-Turkménistan. Vous pouvez découvrir sur le web, au cinéma et à la tv, le spot raccourci qui vous redirige vers le site web de la marque afin de vous délecter du film d’une heure (c’est ici).

Je vous en parle, parce qu’une fois encore (après Dior et Chanel) la culture est au centre des campagnes de luxe. Et oui, Louis V. n’a pas choisi de mettre Arizona Muse à Chatelet – les Halles mais bien au Louvre.

Oui, les amis, au centre du monde, vous l’avez compris. Ok, au centre de NOTRE monde ! La Joconde, les Noces de Cana. Une conférence d’histoire de l’art en accéléré et en version LV.

Alors pour l’anecdote : si vous vous demandez, oui les espaces du musée du Louvre sont ouverts à la location pour des films ou des campagnes de pub. Mais, ça coûte un petit peu cher (heureusement !) et tout cela se fait le mardi : jour de fermeture du musée.

Pour rester dans le domaine du luxe, j’enchaine rapidement avec le dernier film promotionnel de Chanel. Après le bide de Brad Pitt dans leur dernière campagne (si, si!), et oui le SNL était sur le coup (again !)

Chanel veut redorer son image de marque et exploite… Marilyn ! Et oui, vous pensiez qu’on n’avez déjà tout dit sur l’icône blonde, mais non, les petites mains Chanel sont allées fouiller dans les archives pour découvrir les infos qui les concernent

© Magnifique création par Le point C

Ecole du Louvre x birthday girl : Et oui, on était au musée du Louvre, dans la culture, tout ça, tout ça, et bien, restons-y. Et oui, on est corporate, et on ne passera pas à côté : hier l’Ecole du Louvre fêtait ses 130 ans. Oui, 130 bougies à souffler devant le beau monde de la profession, mais bien sûr sans les élèves. Sachez que l’Ecole était quasiment fermée, tout juste un petit parcours à l’écart pour se rendre en cours. Parqués, les mecs. Si vous voulez en savoir plus sur l’actualité de ce bel établissement, c’est ici. Et sinon, il y a des portes ouvertes le 1er Décembre.

En bref, quelques nouveautés à découvrir : la nouvelle pub du Slip Français.

Vous avez déjà entendu parler de cette marque qui a bien exploité la campagne présidentielle de 2012 (cliquez ici pour vérifier mes dires, et c’est suffisamment rare pour le noter) en détournant les affiches des candidats. Cette fois, la marque de sous-vêtements masculins est de retour et s’approprie l’esthétique 1950s qui fonctionne si bien. C’est Marie-Clotilde Ramos-Ibanez que vous avez déjà vu ici qui vous les brise. Littéralement. Enfin, sauf si vous achetez Le Slip Français !

Côté ciné, c’est la bande-annonce du prochain film de Valérie Donzelli.

Main dans la main introduit Valérie Lemercier dans la boucle du couple/ex-couple branché. Jérémy Elkaim est donc en couple avec ladite Valérie, avec qui il se retrouve lié par un sort étrange. Au passage, on ne passe pas à côté de la BO : ici, vous entendez Electricity de OMD.

On reste dans la musique, et c’est Para One qui sort son nouveau clip avec le titre « When the night ». S’il a délaissé ses mix tapes du temps de TTC, il reste très imprégné des années 1990, et réinterprète le porno chic de Tom Ford et Carine Roitfield. Non, je rigole, il met juste des images sexy qu’il détourne.

Allez, je vous laisse donc en bonne compagnie pour terminer cet hebdo.

Le bon point de la semaine #27

14 Nov

par Aurore.

Le jour d’après : vous avez sûrement tous vu ce chef d’œuvre du cinéma américain. Ou alors avez-vous préféré vous consacrer entièrement à 2012 ? Dans tous les cas, vous voyez où je veux en venir : nous sommes quasiment à un mois pile de la fin du monde, et ça s’annonce pas très bon pour nous. La nature reprend ses droits (phrase extraite de « C’est pas sorcier » édition 1998) et nous fait payer toutes nos erreurs. En plus clair, l’ouragan Sandy a ravagé une partie du monde, laissant la métropole la plus cool du monde sans électricité, alors que la traditionnelle Aqua Alta vénitienne prenait des tournants apocalyptiques. Enfin pas pour tout le monde. J’ai donc sélectionné pour vous quelques reportages photos aussi forts que surprenants.

Le New Yorker en tête, le Denver Post, enfin BuzzFeed fait un condensé de plusieurs photos fortes mais propose aussi un florilège des présentateurs météo (littéralement) soufflés par le temps. Mais c’était sans compter les fausses photos diffusées sur le net pour l’occasion.

Source : boston.com « A view of Piazza San Marco and the Doge’s Palace (right) taken during floods on December 1, 2008 in Venice, Italy. (ANDREA PATTARO/AFP PHOTO/AFP/Getty Images) »

Source : boston.com « Duncan Zuur of the Netherlands rides a wakeboard across flooded Piazza San Marco in Venice, December 2, 2008. (REUTERS/Handout/Euro-Newsroom.com/Joerg Mitter) « 

Il y avait aussi Venise, la place Saint Marc et tous ses trésors ensevelis sous 1m 40 d’eau. Ça a l’air plutôt drôle quand on regarde certains touristes, mais on imagine bien que les locaux se fendent moins la poire. Quelques preuves ici,  sur le site web du journal Le Temps et sur le site du Nouvel Obs.

Obama 12’ : bon la semaine dernière n’a pas été totalement négative, les Etats Unis ont réélu Barack Obama. Oui, je pense bien que vous le saviez, mais je voulais partager avec vous deux découvertes plutôt rigolotes. La première c’est le compte Flickr de la Maison Blanche (oui oui) et la photo qui témoigne de la réaction du couple Obama/Biden, les hommes sont sobres, et les brushings se congratulent, bienvenue dans l’Amérique progressiste.

Mais la victoire d’Obama, c’est aussi la longue campagne américaine, et le Guardian a publié un « graphic novel » qui vous coupera la chique, alors scrollez et profitez.

En bref, un reportage éloquent sur les effets d’une mission militaire en Afganistan. Lalage Snow a réalisé des triptyques réunissant trois images d’un même soldat, avant, pendant et après son retour d’Afganistan.

© Lalage Snow – Source : ABC news

Entre l’avant et l’après, les visages sont affutés, ils ont muri, mais surtout c’est le regard perçant et toujours prêt de ces soldats une fois sur le terrain qui nous glace le sang. « We’re not Dead » c’est le titre tout aussi révélateur de cette série.

Autre info, autre ambiance : le 10 Novembre dernier, était inaugurée l’exposition « La petite veste noire » par Karl Lagerfeld et Carine Roitfield. Photos, people, évènements. Tout y est. Retrouvez les autres expositions dans le monde, mais aussi toutes les infos sur l’exposition parisienne : ici.

Georgia May Jagger © Karl Lagerfeld – Chanel

Daphné Guiness © Karl Lagerfeld – Chanel

Elle Fanning © Karl Lagerfeld – Chanel

On termine sur une note encore plus futile : dès demain, vous pourrez retrouver la collection Martin Margiela pour H&M en boutiques. Et aussi, on vous avait annoncé la première collection de prêt-à-porter de Repetto, et Ô joie : la première pièce a été dévoilée hier.

Source : L’Officiel.fr

Le bon point de la semaine #26

7 Nov

par Aurore.

Et oui, j’ai le regret de vous annoncer que l’on ne peut pas être au top tous les jours. Et mercredi dernier, j’ai failli à la mission divine que l’on m’avait confié. Mais je suis de retour, et ça va envoyer des buchettes (ça va essayer en tous cas !).

Marion Cotillard x New Lady Dior x Jean-Baptiste Mondino : après une performance qui a ébranlé le cinéma dans le dernier Batman, Marion Cotillard a quitté son poncho de combattante des forces de l’ombre, et revient aujourd’hui dans son meilleur rôle, celui d’égérie Dior. La nouvelle collection Lady Dior a été shootée par Mondino dans les Hamptons, destination favorite des riches américains. La campagne est déjà visible dans les magazines, mais vous pouvez découvrir sur internet une vidéo des backstages de cette séance «the light is perfect ».

Mais Dior, c’est aussi un reportage dit « Lady Dior web documentary » dans lequel Marion nous emmène dans les ateliers de la maison et nous donne les bases de la silhouette du maitre. Hum. On est perplexes sur l’interêt de l’avis de Marion sur le tailleur Bar ou le retour de la taille marquée au milieu du siècle, mais une ballade dans les ateliers Dior ne se refuse pas.

Au passage, je vous remets la campagne Lady Dior de l’année dernière, parce qu’elle était assez drôle, et que l’humour se fait de plus en plus rare les amis. Alors profitons tant qu’il est encore temps ! 

Dernière info sur Dior (tant qu’on y est), ils ont dévoilé leur dernier accessoire : des tatouages temporaires. Oui, comme les tatouages Malabar quand on était petits. Je ne suis pas sûre s’ils se posent aussi avec une éponge humide, en tous les cas, ce que je sais c’est que ça doit faire mal au cœur de les enlever. Oui, car ce sont des tatouages en or. Oui, or. 24 carats et 120$ plus tard, ils sont à vous. Pour quelques heures seulement.

 

Les culottes d’Hyppolyte : un joli projet photo à découvrir. La jeune fille a demandé à ses compatriotes de se dévoiler. Première réponse : non, évidemment. La majorité des filles détestent leurs jambes, leurs fesses, leurs genoux, etc. Mais une fois qu’Hyppolyte Prigent leur explique qu’on ne verra que leurs dessous et non leur visage, l’approche est différente. Le résultat en est une exposition douce et naïve, où on découvre ces modèles sous un nouvel angle. Sexy juste ce qu’il faut, innocent et audacieux, difficile de ne pas adhérer aux « culottes d’Hyppolyte ». Le projet a déjà été exposé à Lyon mais aussi au musée de la femme à Montréal.

 

En bref, #baldforbieber : le genre humain nous étonnera toujours, et la semaine dernière, il a fait fort. Des petits rigolos d’internet ont mis en ligne une info : « Justin Bieber a été diagnostiqué d’une tumeur, pour le soutenir, rasez-vous la tête ». L’info paraît absurde, mais elle est aussi confirmée par des reportages vidéos youtube, des brèves sur des sites divers et rapidement le hashtag #baldforbieber (chauve pour Bieber) devient le mot le plus utilisé sur Twitter. C’est alors que des jeunes gens passent à l’action et se rasent la tête, partgeant leur photo sur les réseaux sociaux. Pour une information qui était totalement fausse. Voilà, voilà.

On termine sur le clip qui a fait le buzz hier : la dernière création des Foals pour leur titre « Inhaler ». Il y a du bmx, des vans, des coupes de cheveux étranges, des chemises qui le sont encore plus et une pointe de poésie. On en demandait pas tant !

Le bon point de la semaine #25

24 Oct

par Aurore.

Les Rolling Stones, le retour : vous en avez rêvé, ils l’ont fait. Depuis votre plus tendren enfance, « Angie », « Satisfaction » et tous ses copains-tubes rythment chacun de vos trajets en voiture avec votre papa. Il n’a jamais arrêté de vous répéter  « ça c’est wild, mon fils ». Mais les années ont passé et les Rolling Stones ne rajeunissaient pas (même si l’abus de chirurgie a pu nous faire douter) : les chances de les voir en concert se réduisaient donc sérieusement. C’est alors que la nouvelle est tombée : les Rolling Stones seraient en train de répéter en vue de préparer leur prochaine tournée. Liesse, émotion, excitation, tout y est : vous allez pouvoir secouer vos cheveux sur les riff de ces dieux vivants. Mais il va falloir être réactif, seulement quelques dates qui se comptent sur les doigts de la main, entre New York et Londres. Il va falloir débourser plusieurs centaines d’euros pour pouvoir vivre ce moment historique (en espérant que ce le soit) et fêter avec ces papys du rock leur 50 ans de carrière ! Même Muse s’insurge contre le prix des places. Des préventes ont été organisées, permettant aux possesseurs d’une American Express de s’offrir leurs places entre 150 et 600 € en avant-première. Mais rapidement, les places s’épuisent et aujourd’hui, ce sont les premiers rangs et les pack VIP qui restent disponibles : pour le concert à l’O2 Arena de Londres, comptez plusieurs milliers d’euros pour votre sésame.

Mais quand on est une légende, tout cela reste accessoire, car les fans n’en sont même pas découragés (presque pas) (enfin les fans riches en fait).

Le mariage gay x le comte de Paris : non, non, non Le Point C ne se lance pas dans la politique, mais dans les buzz de la semaine il y a une photo à ne pas rater. Et oui, plus de 2000 partages sur Twitter (disons RT), ça veut dire « buzz », « influence », « photo de la société à un instant t », tout ça, tout ça. C’est la photo de ces deux jeunes femmes s’embrassant, lors d’une manifestation en faveur du contre le mariage gay à Marseille. Après « le baiser de l’Hôtel de Ville » de Doisneau, ce « baiser de Marseille » devient célèbre en un éclair, ou un gazouilli plutôt.

Têtu a retrouvé les deux protagonistes qui ont confié être hétérosexuelles mais avoir souhaité marquer le coup par un geste fort. Ce bisou pour vous parler de la réaction du comte de Paris (dont l’avis nous importe beaucoup à tous) (et qui a un site internet) et qui nous rappelle que si Adam avait fricotté avec Adam et Eve avec Eve, on ne serait pas là aujourd’hui. A méditer. Beaucoup !

En bref, le nouveau trailer du prochain Iron Man 3 a été dévoilé hier. Alors qu’aujourd’hui apparaît sur nos écrans le nouveau trailer du prochain Tarantino : Django Unchained.

Starbucks lance une machine à café maison : à vous les capuccinos, les latte and co. Il ne vous manquera plus que les gobelets en carton avec votre nom, et encore, ça reste négociable ! Bon pour le moment, elle n’est dispo qu’aux USA, mais bon, ça finira bien par arriver dans notre cuisine !

On termine sur une note sexy, Vogue a sorti une vidéo « lip sync » : les mannequins des dernières fashion week reprennent le tube de Franz Ferdinand « Take me out Do you want to » (of course!). Ça ne casse pas trois pattes à un canard, mais ça détend… Alors adieu le stress du métro et du quotidien, bonjour monde enchanté de la mode : kiffez, ici.

Le bon point de la semaine #24

17 Oct

par Aurore.

Vols de tableaux à Rotterdam : je vous en parlais la semaine dernière, le monde est rempli de gens méchants. Des gens qui veulent du mal à nos œuvres d’art universelles (ici) et des gens qui veulent juste beaucoup d’argent.

Si les noms de Picasso, Monet et Matisse vous disent quelque chose ce n’est pas forcément car vous êtes un férru d’histoire de l’art, mais bien parce que vous savez que ce genre de « trucs » c’est connu, et ça doit valoir une blinde. C’est exactement ce qu’ont du se dire nos amis qui se sont introduits le mardi 16 Octobre vers 3h du matin au Kunthsal museum de Rotterdam. Les tableaux volés sont visibles sur le site de la police municipale. 

Si vous en voyez un, n’hésitez pas à les appeler.

Felix est courageux. Felix est drôle. On aime Felix.

Felix Baumgartner x Redbull Stratos x internet : Vous n’avez pas pu passer à côté, dimanche un autrichien a décidé de rentrer à pied de l’espace jusqu’à notre bonne vieille terre, et tout cela grâce à une boisson qui est censée nous donner des ailes. Je parle bien de Felix Baumgartner, qui a accompli plusieurs exploits en une seule fois, mais surtout grâce à cinq ans de préparation. Mais les 8 millions de vues en live sur Youtube n’allaient pas rester inactifs après dimanche, c’est pourquoi a fleuri sur le net toute sorte de « meme », des images du saut, reprises et détournées.

Cliquez pour agrandir

Sélection.

En bref, le Metropolitan museum (New York) propose depuis cette semaine un échantillon de ses anciennes publications aujourd’hui épuisées. Les catalogues sont disponibles en pdf sur le site du musée, vous pouvez les choisir comme si vous étiez dans une vraie bibliothèque. Dans l’onglet « titles with full-text online », vous pouvez opter pour Napoléon, l’abbé Suger, la spiritualité ou encore le Vatican etc… Voici ma sélection : Vermeer, La migration de la taille entre 1800 et 1960, et le Trésor San Marco à Venise.

Hier, Europe1 dévoilait en exclusivité le nouveau clip de Benjamin Biolay. « Aime mon amour » est le premier extrait de son prochain album « Vengeance ». Dévoilé fin Août, le titre n’avait pas encore d’images accolées à ses mots, maintenant c’est chose faite. C’est torride, passionnel, torturé, tout ce qu’on aime chez Biolay. Donc on attend l’album avec impatience (ce qui n’est pas le cas de l’album de Raphaël, Manager, qui sort dans 5 jours, dont le premier extrait n’annonce rien de bon !).

Une dernière info : le 10 Octobre dernier, Benjamin Biolay a été fait officier dans l’ordre des Arts et des Lettres (ici).

On termine sur une note musicale : après Madonna, Justin Timberlake (avec Janet Jackson, il arrive à 4min10), les Black Eyed Peas et pleins d’autres stars fabuleuses, c’est Beyoncé qui a été choisi. Choisie pour quoi me direz-vous ? pour animer la fameuse « half-time » du Super Bowl 2013. La rumeur a commencé à apparaître sur internet dans la journée d’hier, puis a été confirmé sur le Tumblr de la star. Youpi !

Le bon point de la semaine #23

10 Oct

par Aurore.

Rothko vandalisé à la Tate Modern : vous connaissez bien les musées, ces endroits où on ne peut rien toucher, juste déambuler poliment et se délecter. Je le présente mal, mais nous on adore ça. Le musée, c’est quand même le palais des muses, la plus haute concentration de chefs d’œuvre au mètre carré. De la beauté à l’état pur. Mais hors de ce bâtiment béni des dieux, le monde est rude. Et parfois, des gens de l’extérieur rentre dans le musée (sinon le musée meurt d’ailleurs).

Il y a des gens méchants, très méchants. En début de semaine, Vladimir Umanets a tagué sur un Rothko “Vladimir Umanets, A Potential Piece of Yellowism.” Le petit génie fait ici sa pub : un site thisisyellowism.com existe où il explique son courant… Mais l’œuvre « Black on Marroon » datant de 1958 pourra être restaurée.

La Vénus au miroir, Diego Velasquez, vers 1647-1651, National Gallery, Londres.

Souvenez-vous, des œuvres d’art ont déjà été prises à partie, le plus impressionnant restant les coups de cutter sur la Venus à son miroir de Velasquez, par la suffragette Mary Richardson. Et pour leur rendre hommage, The telegraph vous propose un recap des dix pires vandalismes de l’histoire.

Le centre Pompidou virtuel : le 4 Octobre dernier, était inauguré le centre Pompidou virtuel, ici. Une plateforme accessible en ligne donc, qui offre des ressources diverses et variées pour toute personne qui disposerait d’un accès internet. Le musée met donc en œuvre une politique active pour réduire la distance entre les utilisateurs réguliers des musées et les autres et permet de ne plus privilégier les parisiens par rapport aux provinciaux en leur proposant un vrai contenu culturel. Alain Séban affirme ici sa volonté de prendre part à la « révolution numérique ». Le site a vocation de proposer des contenus toujours gratuits et peut être à l’avenir de créer des contenus exclusifs à destination des internautes. Des chiffres et plus d’info sur le site du ministère de la culture : culture.fr.

Lescop : on vous en a parlé dès la sortie de son premier morceau, la forêt. C’était la bande-son (très bien choisie) de la vidéo « L’écorcée » Mal-Aimée (on en a parlé ici). Aujourd’hui, Mal Aimée a fait du chemin, et a sorti une nouvelle vidéo d’ailleurs (présentation, toujours mise en scène, de sa collection SS2013), et Lescop est devenu le phénomène branché à côté duquel il ne faut plus passer. Avant hier, il était au Grand Journal (avec Garance Doré d’ailleurs, souvenez-vous ; cet hebdo est d’une cohérence ! c’est frappant). Mais ce n’est pas vraiment ça le signe de la branchitude, par contre être la nouvelle muse du directeur artistique de Saint Laurent Paris, par là j’entends shooté par Hedi Slimane  (mais vous savez déjà qui il était) et il a composé la musique du défilé Balenciaga, en écoute sur Soundcloud.

 

En bref, Brad Pitt est la nouvelle égérie du parfum Chanel n°5. Pour la maudite somme de 7 millions de dollars (et si), Brad Pitt prête sa voix et ses cheveux. En effet, pour le moment, les teasers dévoilés ne nous font pas profiter de grand chose d’autre du bellâtre. La marque est donc d’humeur philosophique : qu’est-ce que le mystère (« what’s the mystery ? »), où allez-vous ? (« are you going somewhere ? »), êtes-vous chanceux ? (« do you feel lucky ? »). Le spot complet devrait être dévoilé le 15 Octobre.

On reste dans le pays de Brad et Angelina, et on s’intéresse à ce qu’ils mangent (pas eux personnellement, mais dans la tradition américaine), j’entends « des burgers » dans le fond, et c’est tout à fait juste. La mode du burger qu’on déguste (à l’opposé du fast food) s’est emparé de la France depuis quelques années. Vous connaissez surement déjà Big Fernand : un restaurant tenu par de beaux jeunes hommes en chemise à carreaux, où vous pouvez composer le hamburger de votre choix. La semaine dernière, c’est le hot dog qui a été mis à l’honneur : Little Fernand est leur nouveau restaurant et c’est toujours rue du faubourg poissonnière dans le 10e.