Le bon point de la semaine #26

7 Nov

par Aurore.

Et oui, j’ai le regret de vous annoncer que l’on ne peut pas être au top tous les jours. Et mercredi dernier, j’ai failli à la mission divine que l’on m’avait confié. Mais je suis de retour, et ça va envoyer des buchettes (ça va essayer en tous cas !).

Marion Cotillard x New Lady Dior x Jean-Baptiste Mondino : après une performance qui a ébranlé le cinéma dans le dernier Batman, Marion Cotillard a quitté son poncho de combattante des forces de l’ombre, et revient aujourd’hui dans son meilleur rôle, celui d’égérie Dior. La nouvelle collection Lady Dior a été shootée par Mondino dans les Hamptons, destination favorite des riches américains. La campagne est déjà visible dans les magazines, mais vous pouvez découvrir sur internet une vidéo des backstages de cette séance «the light is perfect ».

Mais Dior, c’est aussi un reportage dit « Lady Dior web documentary » dans lequel Marion nous emmène dans les ateliers de la maison et nous donne les bases de la silhouette du maitre. Hum. On est perplexes sur l’interêt de l’avis de Marion sur le tailleur Bar ou le retour de la taille marquée au milieu du siècle, mais une ballade dans les ateliers Dior ne se refuse pas.

Au passage, je vous remets la campagne Lady Dior de l’année dernière, parce qu’elle était assez drôle, et que l’humour se fait de plus en plus rare les amis. Alors profitons tant qu’il est encore temps ! 

Dernière info sur Dior (tant qu’on y est), ils ont dévoilé leur dernier accessoire : des tatouages temporaires. Oui, comme les tatouages Malabar quand on était petits. Je ne suis pas sûre s’ils se posent aussi avec une éponge humide, en tous les cas, ce que je sais c’est que ça doit faire mal au cœur de les enlever. Oui, car ce sont des tatouages en or. Oui, or. 24 carats et 120$ plus tard, ils sont à vous. Pour quelques heures seulement.

 

Les culottes d’Hyppolyte : un joli projet photo à découvrir. La jeune fille a demandé à ses compatriotes de se dévoiler. Première réponse : non, évidemment. La majorité des filles détestent leurs jambes, leurs fesses, leurs genoux, etc. Mais une fois qu’Hyppolyte Prigent leur explique qu’on ne verra que leurs dessous et non leur visage, l’approche est différente. Le résultat en est une exposition douce et naïve, où on découvre ces modèles sous un nouvel angle. Sexy juste ce qu’il faut, innocent et audacieux, difficile de ne pas adhérer aux « culottes d’Hyppolyte ». Le projet a déjà été exposé à Lyon mais aussi au musée de la femme à Montréal.

 

En bref, #baldforbieber : le genre humain nous étonnera toujours, et la semaine dernière, il a fait fort. Des petits rigolos d’internet ont mis en ligne une info : « Justin Bieber a été diagnostiqué d’une tumeur, pour le soutenir, rasez-vous la tête ». L’info paraît absurde, mais elle est aussi confirmée par des reportages vidéos youtube, des brèves sur des sites divers et rapidement le hashtag #baldforbieber (chauve pour Bieber) devient le mot le plus utilisé sur Twitter. C’est alors que des jeunes gens passent à l’action et se rasent la tête, partgeant leur photo sur les réseaux sociaux. Pour une information qui était totalement fausse. Voilà, voilà.

On termine sur le clip qui a fait le buzz hier : la dernière création des Foals pour leur titre « Inhaler ». Il y a du bmx, des vans, des coupes de cheveux étranges, des chemises qui le sont encore plus et une pointe de poésie. On en demandait pas tant !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :