Le bon point de la semaine #8

27 Juin

par Aurore.

Play me I’m Yours : vous vous sentez une âme de virtuose mais vous n’avez jamais eu les moyens de vous offrir un Steinway ? Play me i’m yours est l’événement dont vous aviez besoin pour vous révéler. Ce projet international voit le jour en 2008 : plusieurs dizaines de pianos, redécorés par des artistes aussi talentueux que différents, élisent domicile aux quatre coins d’une grande ville du monde. Ils sont alors à disposition des passants qui peuvent s’y produire ou simplement les admirer. Pour l’été 2012, ce sont 40 instruments qui s’installent à Paris. Depuis le 22 Juin et jusqu’au 8 Juillet, les pianos sont tout à vous entre 9h 30 et 20h 30 chaque jour. Une plateforme participative est également mise en place afin que chacun puisse partager son expérience. Alors, il est temps de ressortir ses vieilles partitions et de profiter des longues journées (d’été).

La nouvelle Revue du Web : nous, geeks, connaissons bien la revue du web. Sorte de florilège de toute la richesse d’internet, cette revue hebdomadaire est signée lesinrocks.com. Mais depuis plusieurs longues semaines, son auteure avait déserté les ondes, à croire qu’il ne se passait plus rien sur le net. Grave erreur ! Internet étant un puit sans fond, un eldorado de la folie humaine, ou pire, la Revue du Web a été contrainte de refaire surface. Au moins pour nous aider à y voir plus clair. Toujours à la pointe de la modernité, la « RDW » passe sous format tumblr mais continuera toujours à nous dégoter les perles de la toile.

En bref, Nora Ephron, réalisatrice américaine, spécialiste en titre de la comédie romantique, nous a quitté hier. Quand Harry rencontre Sally et Nuit blanches à Seattle, c’était elle ! Pas du cinéma digne de ce nom aux yeux de tous, mais des grands classiques à leur manière quand même. Le magazine Vanity Fair a alors proposé à ses followers de twitter les, plus ou moins, grandes leçons de vie qu’ils avaient retenu au fil de ses films. Certaines réponses sont (inévitablement) un peu nunuche, mais après tout l’idée est plutôt innocente et j’en ai retenu une qui m’a bien plu.

« Si jamais une jeune fille lit ceci, à cet instant précis, elle devra se précipiter et enfiler un bikini, pour ne le quitter qu’à 34 ans » Bel esprit !

Passons à de la culture au sens noble du terme (j’en entends qui huent déjà au fond) le Centre du Costume de Scène et de Scénographie de Moulins a ouvert le 16 Juin une exposition explorant les nombreuses créations de Christian Lacroix pour les ballets de l’opéra de Paris. Des pièces qui méritent donc, au minimum, qu’on les signale. Enfin, pour les plus curieux, la dernière tendance du web semble être les « cielmon… » : je vous avais déjà parlé de notre cher « cielmonedl », mais le premier du nom semble être « cielmonmarais », et depuis de nombreux autres ont flori aux quatre coins de la toile. Chacun reprenant des gif pour les appliquer à des situations bien spécifiques. Enfin, la private joke est à la portée de tous !

3 Réponses to “Le bon point de la semaine #8”

  1. Lise 27 juin 2012 à 20:10 #

    Les comédies romantiques de Nora Ephron ne sont pas de grands chefs-d’oeuvre, je l’admets, mais elles ont le mérite d’être de belles histoire de cinéma. C’est dommage que le point C soit aussi élitiste.
    « Quand Harry rencontre Sally » est un film qui, certes est surtout un mélange de phrases un peu simplettes et de bons sentiments, et la fin est très attendue ; idem pour « Julie et Julia ». Mais ces films sont très divertissants, ils permettent de voir une belle histoire qui ne prennent pas trop la tête et grâce auxquels on passe un bon moment. De plus, ils mettent souvent en scène de très bons acteurs.

    Si le « Cinéma » (vous avez vu j’ai mis une majuscule), pour vous, doit forcément raconter une histoire hautement intellectuelle, être conceptuel, tragique ou purement réaliste, la vie serait triste … Le cinéma sert aussi à faire rêver et à oublier le quotidien.
    Alors, merci Nora !

    • cestlepointc 27 juin 2012 à 20:22 #

      Coucou Lise, merci d’avoir réagi, mais malheureusement je me rends compte que je me suis mal faite comprendre. J’ai choisi de parler du décès de Nora Ephron devant toutes les réactions que cela a suscité, ça m’a vraiment fait prendre conscience de l’impact qu’ont eu ces films, que je connaissais bien. Mais, je suis une fille et je sais ce que les gens pensent quand on brandit le label « comédie romantique », donc j’ai choisi de prendre les devants et j’ai arrondi les angles. Alors c’est en voulant couper court à tous les commentaires « d’intello » que j’ai trahi ma pensée et ai fâché ceux qui étaient de mon côté ! Je crois que le cinéma peut tant être un moyen d’expression artistique, qu’une voie d’évasion de tout un chacun, et qu’il faut respecter les envies de tous !
      J’espère que je t’aurai convaincu et que tu auras compris ce que je voulais dire, mais dans tous les cas, merci d’avoir pris le temps de partager ton avis !

      bises,
      a.

      • Lise 28 juin 2012 à 06:13 #

        Alors parfait. Bonne continuation, j’aime beaucoup vous lire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :