L’hebdo du Point C #31

27 Mai

par Grégoire.

Son de la semaine : America’s Boy de Broadcast

Il fut un temps où j’étais abonné à Rock&Folk. Si si, je vous assure. Mais on a tous été jeune vous savez. Bref, ce magazine a l’habitude d’accompagner sa parution avec un « Monster CD », qui renferme parfois, outre quelques petites pistes de « baby rockeurs« , de très bonnes choses. Voici donc America’s Boy de Broadcast. 

Broadcast était un groupe britannique, principalement mené par James Cargill (basse) et Trish Keenan (voix), décédée en 2011 à l’âge de 42 ans. Ils ont été actifs dès le milieu des années 1990 à, et ont développé un son qui mélange une électro lancinante et une voix très inspirée des groupes sixities et seventies. Pensez par exemple à la chanteuse Nico, avec le Velvet Underground.  

Je dois avouer que j’ai un petit faible pour la musique expérimentale. Après, ça me regarde hein, mais je vous le dis : tout ce qui tourne autour de la recherche du bon son, du bon effet, me satisfait. Broadcast livre ici un titre qui allie un couplet assez noir et dissonant, et un refrain plus coloré, qui ferait plus penser à quelque-chose de spatial, de futuriste.

Je m’arrête, je vais commencer à dire n’importe quoi.

Oeuvre de la semaine : Flag de Jasper Johns 

Restons en contact avec les States, et regardons cette oeuvre de Jasper Johns, appelée Flag. Elle est conservée au Museum of Modern Art de NYC et est datée vers 1955-56.

Johns est, avec Rauschenberg, un des artistes fondateurs du Pop Art. J’aurais pu vous présenter un Warhol, mais entre nous, c’eût été trop simple. John décide d’employer généreusement la peinture à l’encaustique et, fasciné par Duchamp, il utilise des symboles forts (des chiffres, des drapeaux, des lettres de l’alphabet, etc.) pour s’exprimer.

En cette période de frénésie consommatrice, il utilise ici l’image la plus populaire des USA, pour reconsidérer les qualités visuelles d’un objet familier sur lequel on ne s’arrête plus. En fait, Johns insiste sur l’aspect « objet de consommation » du drapeau américain, et pose au spectateur la question de la signication de cet emblème national.

Jasper, un vrai « america’s boy »…

2 Réponses to “L’hebdo du Point C #31”

  1. boubou 24 octobre 2012 à 12:28 #

    il est trop beau

    • bots 24 octobre 2012 à 12:29 #

      j’avoue

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :