L’hebdo du Point C #6

20 Nov

par Grégoire

Son de la semaine : Joe Cocker, With a little help from my friends (The Beatles cover)

D’habitude, quand on me propose une reprise des Beatles, je fronce les sourcils. Faut dire qu’il faut avoir de sacrées couilles pour se mesurer à ces quatre légendes. Bah, à ma grande surprise, Joe Cocker, sur « With a Little Help From My Friends », s’en sort quand même vachement bien.

Oui, je parle du Joe Coker que tout le monde connait pour « You can leave your hat on », ce morceau que l’on utilise chaque fois qu’il y a un strip-tease (cf. Neuf semaines et demie avec Mickey Rourke). Et je parle bien de la deuxième piste, chantée par Ringo, de cet album mythique des Beatles qu’est le « Sgt Pepper’s Lonely Hearts Club Band ». Etrange mélange à première vue.

Mais on est au début de la carrière de Joe, et cette reprise va le lancer. Après une intro assurée par un orgue au son psyché, le showman nous prouve que lui, il ne déconne pas. Il use merveilleusement de sa voix rauque aux accents soul et blues, appuyée par les lourds riffs de guitare et la batterie ultra présente, et s’approprie complètement le morceau.

Plus qu’une reprise, une réinterprétation. Regardez le live à Woodstock, et jugez par vous-mêmes.

Oeuvre de la semaine : Le Parmesan, Vision de St Jérôme

D’accord, drôle de choix. Pourtant, oeuvre digne d’une grande attention. La Vision de St Jérôme du Parmesan, peinte vers 1526-27 et conservée à Londres, a un petit quelque-chose qui me fait sourire.

Bon, inutile de s’attarder trop longuement sur la description de l’oeuvre : on voit une Vierge à l’Enfant en gloire désignée par St Jean-Baptiste, et St Jérôme endormi au second plan. Le style, lui non plus, ne sera pas l’objet de notre étude ici : proportions allongées, postures outrées, coloris flashy… Pour faire simple, on entame le Maniérisme de l’Ecole de Parme

Plusieurs choses retiennent ici mon attention. Tout d’abord, l’Enfant ressemble à un petit ver aux cheveux bouclés qui serait en train de nous séduire. Regardez la position de son bras gauche ! Eh, un peu de tenue ! Ensuite, et surtout, observez St Jean-Baptiste. C’est quoi ce regard de coquin ? C’est quoi ce doigt super long qui nous évoque tout sauf la chasteté de Marie ? On se calme JB, et on remet sa peau de bête. Traîner dans le désert ne t’a vraiment pas réussi. 

Considérations un peu faciles, certes. Mais bon, c’est dimanche soir, hein.

2 Réponses to “L’hebdo du Point C #6”

  1. B 21 novembre 2011 à 21:01 #

    Et Jérôme en vieux voyeur avachi n’est pas beaucoup plus digne.
    Dis, quand est-ce que tu nous sors une vraie oeuvre catho, pas une de ces déviances d’avant le concile de Trente ? Jusque ici, ça fleure bon le stupre dans l’hebdo !
    (non ce n’est pas un encouragement à sortir une pala du quattrocento…)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :